Avr 112013
 

Source : Documentaire Arte – Margaret Thatcher, l’enfance d’un chef

Vidéo  : http://videos.arte.tv/fr/videos/margaret-thatcher-l-enfance-d-un-chef–7444452.html

 

Quelques notes – Autour de l’avant-première mondiale du néo-libéralisme (mots clés : Thatcher, Reagan, Ecole de Chicago, Hayec et Friedman, IEA Institut of Economic Affairs)

43’09
« Le 11 février 1975, à l’âge de 50 ans, la fille de l’épicier de Grantham, entre dans l’histoire de la Grande Bretagne.
Elle devient la 1ère femme européenne à la tête d’un grand parti politique. Une révolution.
Une fois le parti en main, Margaret Thatcher veut très vite lancer un nouveau programme.
Keith Joseph, devenu son éminence grise lui conseille de faire appel à des spécialistes.
Il sort de sa poche des noms qu’il connait bien : ce sont les experts de l’Institut des Affaires Economiques [(*) le plus important think-tank libéral britannique] :
Frederich von Hayek, prix Nobel d’économie 1974, dont elle a dévoré les livres à Oxford, 30 ans plus tôt.
Depuis, l’homme à fonder l’école de chicago et élaborer avec Milton Friedman, un autre prix nobel, une doctrine révolutionnaire.
La doctrine néo-libéral : un cocktail sulfureux de privatisations et de lois antisyndicales : Margaret retourne sur les bancs de l’école. »

44’20 Ralph Harris, directeur de l’IEA [(*)] : .
« Elle était comme une étudiante, et nous, à l’Institut des Affaires Economiques, qui étions universitaires ou écrivains, on était ses professeurs.
Thatcher considérait Hayec avec une sorte de vénération : elle s’est assise pour l’écouter, et elle est restée silencieuse, pour la 1ère fois de sa vie peut-être. Et elle penchait sa tête en avant, pour ne pas perdre une miette de son discours. »

44’50
« La même année, Margaret rencontre à Londres un autre fan de Chicago. C’est Ronald Reagan, candidat à la direction du parti républicain. Entre l’ancien acteur d’Hollywood et la fille de l’épicier de Grantham, rien à voir, sauf, la même foi dans le capitalisme version Hayec. »

49:50 Lord Carrington (leader conservateur à la Chambre des Lords) :
« Les rues étaient remplies d’ordures, il y avait des grèves partout, la monnaie s’effondrait, l’économie était dans un désordre sans nom, les syndicats se révoltaient. On avait tout essayé, tous les remèdes habituels avaient été tentés par les partisans d’une sois-disant 3ème voie et ça n’avait pas marché. Les gens comme moi, ont fini par se dire : eh bien, peut-être que c’est dur, peut⁻être que ça ne va pas marcher, mais comme personne ne l’a essayé auparavant, donnons-lui une chance [à Margaret Thatcher] ! »

50’28 : Norman Tebbit, ministre conservateur 1981-1985
« Le pays ressemblait à un champ de ruine. Les électeurs se sentaient prêt à prendre le risque de voter pour cette femme. Cela n’a pas été simple. »

50’40 :
« Le 4 mai 1979, les conservateurs battent les travaillistes. Margaret Thatcher est élue 1er ministre avec une confortable avance. Sa 1ère référence est une référence religieuse :

Je voudrais simplement rappeler quelques paroles de Saint-François d’Assise qui me semblent particulièrement à propos :
– où il y a discorde, apportons l’harmonie,
– où il y a erreur, apportons la vérité,
– où il y a le doute, apportons la foi,
– où il y a le désespoir, apportons l’espoir.

La messe est dite !
[…]
1982. Cela fait 2 ans maintenant que Margaret Thatcher est à Downing Street. Quand Ronald Reagan son ami devenu président entre temps vient lui rendre visite, la révolution [néo!]libérale est en marche !
[…]
Plus rien ni personne ne pourra les arrêter ! »

Notes :
Margaret Thatcher : http://fr.wikipedia.org/wiki/Margaret_Thatcher

Ronald Reagan : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ronald_Reagan

Friedrich Hayec : http://fr.wikipedia.org/wiki/Friedrich_Hayek

Milton Friedman : http://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Friedman

Ecole de Chicago : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Chicago_%28%C3%A9conomie%29

(*) IEA – Institut of Economic Affairs (le plus important think-tank libéral britannique) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Institute_of_Economic_Affairs

****************************************************

Cynthia Fleury, au sujet de Thatcher, Hayek, Libéralisme, ultra-libéralisme

 

[…un présentateur] On vit avec ses idées. On est en plein thatchérisme, largement.

[14’00 – Cynthia Fleury, professeur de philosophie politique, membre du Collectif Roosevelt]

« [Au sujet de Thatcher et plus particulièrement de l’ultra-libéralisme] je crois quand même qu’elle a été, elle et avec d’autres parce que c’est dans la suite d’Hayek bien sûr. Mais ça a fait du mal un tout petit peu à la démocratie – indépendamment de l’ultra-libéralisme parce que ça a scindé aussi la Démocratie de sa parenté très très forte avec le Libéralisme. Le Libéralisme au sens d’un Tocqueville, d’un Constant, etc, il y a une très grande tradition libérale. Et cette révolution néo-conservatrice d’une certaine manière, qui a pris le nom d’ultra-libéralisme a fait en fait je crois beaucoup de mal au Libéralisme lui-même et d’une certaine manière aussi à la Démocratie qui a bien sûr un pacte très très fort avec le Libéralisme. »

Fin : [14’35]

Source : http://videos.arte.tv/fr/videos/28-minutes–7439000.html

 

 

 Posted by at 19 h 33 min
Avr 022013
 

Jean-Marc Ayrault veut rassurer sur l’Indépendance de la Justice.

A 1’52 :
«
Ce que je voudrais dire aux français, c’est que le gouvernement que je dirige, s’appuie sur une justice totalement indépendante pour que la vérité éclate. Le 4 janvier, à son initiative, le procureur de la République a pris décision d’engager une enquête préliminaire après une information qui a été diffusé dans la presse, en particulier dans le journal Mediapart qui lui aussi joue pleinement son rôle de presse indépendante. [Saluer la presse indépendante] absolument, c’est nécessaire dans une démocratie moderne. Parce qu’il ne peut pas y avoir de sur-pouvoir.
Et 2ème étape après cette enquête préliminaire faite par le parquet, le procureur constatant qu’il y avait des faits concordants, qui pouvait considérer qu’il y avait nécessité d’ouvrir une information judiciaire, le 18 mars, ouvre cette information judiciaire. Donc justice indépendante.
»

A 8’07 :
« Qu’on arrête d’attaquer l’Indépendance de la Justice. Je le répète, la meilleure garantie pour les français, c’est de respecter le travail des Juges en tout indépendance et la Presse Libre, qui fait son travail, et je n’ai pas à juger. Mais la presse ne peut pas non plus être la justice. Il y a la Presse Indépendante qu’il faut préserver et il y a la Justice à laquelle il faut donner tous les moyens d’exercer sa mission »

A 4’10 :
« Et moi je dirais que ce soir, pour ceux qui doutent encore de la nécessité de réformer le Conseil Supérieur de la Magistrature par une réforme de la Constitution, je les appelle – au delà de leurs convictions politiques, qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre – à voter cette réforme pour inscrire dans la loi fondamentale la garantie de l’indépendance de la Justice ».

http://www.francetvinfo.fr/video-je-ne-savais-rien-dit-ayrault-avant-les-aveux-de-cahuzac_294503.html

Juste pour mémoire :
« Après avoir nié pendant des mois, il a finalement avoué. Mardi 2 avril 2013 sonnera comme le jour où Jérôme Cahuzac, ex-ministre du Budget, a reconnu posséder un compte en Suisse. »
http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/02/aveux-cahuzac-toutes-reactions-politiques_n_2999399.html?utm_hp_ref=france

 Posted by at 21 h 01 min