Oct 252013
 
Mise en lumière sur quelques illusion dans le domaine de la présentation économique.

Article de Jean Gadrey et Mathias Reymond
http://www.acrimed.org/article4170.html

J’en retiens :
– « on avance une hypothèse, on rassemble des données, et on parvient soit à la validation de l’hypothèse, soit à une indétermination — auquel cas la réflexion doit être affinée »
– « à partir d’une idée préconçue, et à organiser les données de façon à en suggérer la confirmation par les « faits » »
– ex d’illusion : « les pays qui ont le moins dépensé sont ceux qui s’en sortent le mieux »
– indice de détection d’une illusion : dont l’un des adverbes préférés est « évidemment »
– ex d’illusion : « La part des salaires dans la valeur ajoutée a peu changé depuis 1950. »
– 1 indice de détection d’une illusion : savoir qu’on n’a pas de définition précise de la chose mesurée (quoi ? comment est-ce mesurée ? dans quel périmètre ? …). « il existe plusieurs façons de définir et de mesurer »
– « il suffit d’allonger ou au contraire de raccourcir l’axe vertical pour produire des impressions visuelles opposées (des variations semblant faibles ou au contraire énormes), surtout — et c’est le cas ici — quand on évite de graduer l’axe vertical pour fournir des points de repère »
– 1 indice de détection d’une illusion : se méfier des comparaisons (comparaison n’est pas raison…).
– 1 indice de détection d’une illusion (plus compliqué) : essayer de se méfier des idées réflexes qu’on ne cherche plus à analyser tellement on les a entendu. Ex : « les États-Unis ne font pas marcher la planche à billets […] car il n’y a désormais presque plus de billets et encore moins de planche… ». Pourtant le Quantitative Easing est son équivalent moderne…

Faire de la politique à partir de sondages ?…

[36’30] Au sujet du sondage :
20131025-CaVousRegarde-SondageBVA

[38’30] Jacques Sapir, économiste et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales :

Ca veut dire 3 choses :
1 – je crainds le chomage. Donc 1ère réponse au sondage
2 – je n’y arrive pas avec l’argent que je gagne donc il faudrait que je travaille plus pour pouvoir gagner plus [le pouvoir d’achat]
3 – « Y a des gens qui eux sont protégés donc je suis jaloux par rapport à eux.
Mais ça ne dit pas plus.
On ne peut pas tirer une politique de ces sondages.
Ca représente simplement un état de la question dans la manière dont on a le ressenti de la population.

Et ce ressenti, c’est très simple, c’est :
1 – le chômage
2 – le pouvoir d’achat
3 – on regarde l’autre et on dit : « il est mieux loti ou il est plus mal loti que moi

Source : 20131025 / LCP / Ca vous regarde
http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/152382-chomage-la-courbe-qui-defie-le-president-cvr

 Posted by at 19 h 04 min