Déc 042013
 

Les travailleurs détachés :
une réussite néo-libérale qui a de l’avenir : made in Europe !

LesTravailleursDetaches
(dessin : http://www.politis.fr/Les-dessins-de-la-semaine,24804.html)

Les travailleurs low-cost :
– payés au salaire français
– mais dont les charges patronales sont celles du pays d’origine
Allez savoir pourquoi…

En tout cas l’Europe :
– ça semble bien dans les règles néo-libérale qui fait du dumping social avec brio (tous les peuples doivent s’aligner vers le bas ; comme d’hab…)
– propose à toutes les entreprises de se lancer dans ce secteur légal et enrichissant…
Car c’est bon pour la sacré sainte croissante et pour faire revenir le PIB qui pourtant chute depuis quelques décennies… (les décideurs européens sont-ils mauvais en analyse où n’aiment-ils pas dire les vérités ?…)

A 6’37 :

Qui sont ces salariés détachés ?
Ce sont des travailleurs qui quittent leurs pays d’origine, qui ont des charges plus faibles et des salaires plus bas.
Le Portugal, la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie, .. et qui viennent travailler dans nos entreprises.
[…]
La directive autorise ce déplacement de salariés qui doivent arriver et être acqueillis au niveau de salaire du pays où ils travaillent.
[…]
Effectivement, le travailleur détaché peut faire une mission dans l’un des pays de l’Union européenne :
– est censé percevoir le salaire du pays d’accueil
– mais d’emblée la directive prévoyait bien que les cotisations sociales soient payés au pays d’origine, avec des écarts pouvant atteindre 30% parfois
On le voit là [dans l’exemple], il y a 600 d’un côté et 300 de charge.

http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/153838-travailleurs-detaches-le-retour-du-plombier-polonais

 Posted by at 22 h 05 min