Juil 262014
 

Romans de Max Gallo :
I. : Le Chant du départ (1769-1799), Robert Laffont, 1997
II. : Le Soleil d’Austerlitz (1799-1805), Robert Laffont et, 1997
III. : L’Empereur des rois (1806-1812), Robert Laffont, 1997
IV. : L’Immortel de Sainte-Hélène (1812-1821), Robert Laffont, 1997

Famille de Napoléon :
20140726-FamilleBonaparte
http://www.napoleon.org/fr/decouverte_junior/6_ans/genealogie/index.asp

Maison impériale de France depuis le 18/05/1904, Napoléon élevée à la dignité d’empereur.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Bonaparte#Analyse_g.C3.A9n.C3.A9tique_de_la_lign.C3.A9e_paternelle_de_la_famille_Bonaparte

Napoléon Ier
Napoléon II :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_II
– fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise d’Autriche
– duc de Reichstadt par son grand-père l’empereur d’Autriche
Napoléon III :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_II
– = Charles Louis Napoléon Bonaparte = Louis-Napoléon Bonaparte
– neveu de Napoléon Ier
– fils de Louis Bonaparte (roi de Hollande) et d’Hortense de Beauharnais

Les Maréchaux d’Empire :
(André) Massena (1758-1817) :
s’illustre à Rivoli (1ère campagne d’italie sous Napoléon)
évite l’invasion de la France en repoussant les Austro-Russes au-delà du Rhin
1804 : maréchal malgré son opposition
1808 : duc de Rivoli
employé en Italie et en Autriche => prince d’Essling
armée du Portugal
échec façe aux anglais du duc de Wellington => disgrâce de Napoléon
rallié aux Bourbons à la Restauration
– …

Autour du livre de Dominique de Villepin : « Le soleil noir de la puissance : 1796-1807 »
http://blog-histoire.fr/2000-ans-histoire/7077-de-bonaparte-a-napoleon-1er.html
Livre (01/2009) : http://www.decitre.fr/livres/le-soleil-noir-de-la-puissance-9782262029739.html

Conférence sur Napoléon Bonaparte, journaliste :
http://www.franceculture.fr/emission-grands-ecrivains-grandes-conferences-xixeme-siecle-110-le-bi-centenaire-d-une-inspiratrice-
De 27’15 à 56’31 « Napoléon ou Bonaparte », journaliste, rédacteur en chef, grand directeur.
Début : après le coup d’Etat du 18 brumaire, création du journal officiel, unique : « Le Moniteur ». Directeur, rédacteur en chef : le 1er Consul, puis l’Empereur.

Divers :
Coup d’Etat du 18 brumaire :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coup_d%27%C3%89tat_du_18_brumaire
Le Moniteur :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Moniteur_universel

Documentaire sur Napoléon :
1 : http://www.youtube.com/watch?v=WQyqpiTp72o
2 : http://www.youtube.com/watch?v=ISbCSx4aR9k
3 : http://www.youtube.com/watch?v=91xPEiPkcMY
4 : http://www.youtube.com/watch?v=oSOwSS9aaDM
5 : http://www.youtube.com/watch?v=GT_26RBfeqk
6 : http://www.youtube.com/watch?v=qiT9ybiZVoc
7 : http://www.youtube.com/watch?v=UFV7HyhVaQg
8 : http://www.youtube.com/watch?v=Yvw6Hwm1wj4
9 : http://www.youtube.com/watch?v=JXITuiQKqVM

Ecoute autour de Napoléon – Discussion entre Lionel Jospin et Patrice Gueniffey
http://www.franceculture.fr/emission-repliques-l-heritage-de-napoleon-bonaparte-2014-07-05
– Patrice Gueniffey, directeur d’études à l’école des hautes études en sciences sociales
Auteur notamment du Dix-huit Brumaire(Gallimard, 2008) et d’Histoires de la Révolution et de l’Empire (Perrin, « Tempus », 2011). http://www.decitre.fr/livres/bonaparte-9782070769148.html
– Lionel Jospin, premier secrétaire du Parti socialiste de 1981 à 1988 et de 1995 à 1997. Premier ministre de 1997 à 2002.
Auteur de « Le mal napoléonien » – 2014 http://www.decitre.fr/livres/le-mal-napoleonien-9782021163179.html

[France Culture] Politique de la Révolution française – réflexions de Hannah Arendt
http://www.franceculture.fr/emission-contre-histoire-de-la-philosophie-saison-12-la-pensee-post-nazie-politique-de-la-revolution

Vidéo (royaliste ?) sur la période Louis XVI + révolution + Restauration (Louis XVII, Louis XVIII, Charles X) + Révolution de juillet
Attention quand même au ton péremptoire, aux raccourcis d’idées, aux non-dits, et aux adjectifs moraux qu’on peut entendre.
http://www.dailymotion.com/video/x19wtsu_les-rois-de-france-louis-xviii-1755-1824_news
– Louis XVI :
Emprisonné durant la révolution avec sa famille. Perd la tête.
– Louis XVII :
Emprisonné avec son père. Devient roi peu de temps, jusqu’à l’âge de 10 ans, à la prison du Temple.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_XVII
– Louis XVIII :
– Charles X
Comte d’Artois : 1757 – 1824
Roi de France et de Navarre : 1824 – 1830
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_X
– Charte de 1814 :

Le Gouvernement provisoire et le Sénat rédigent un projet de constitution d’inspiration monarchique le 6 avril 1814. Louis XVIII refuse la Constitution sénatoriale, et octroie une Charte, celle du 4 juin 1814.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_1814
– Monarchie de Juillet :

Proclamée le 9 août 1830 après les émeutes dites des « Trois Glorieuses », la monarchie de Juillet (1830-1848) succède en France à la Restauration.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monarchie_de_Juillet

 Posted by at 7 h 29 min
Juil 202014
 

Jean Jaurès :

– Reims (1859) – Assassiné à Paris le 31/07/1914
– Issu de la bourgeoisie et agrégé de philosophie
– député républicain
– puis adhère définitivement au socialisme après la grande grève des mineurs de Carmaux
– et s’oppose aux lois scélérates
– [Affaire Dreyfus] prend la défense du capitaine et pointe l’antisémitisme dont celui-ci est victime
– 1905, il est un des rédacteurs de la loi de séparation des Églises et de l’État
– 1905 : participe à la création de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO), dont il est l’acteur principal, unifiant ainsi le mouvement socialiste français. Ses positions réformistes lui valent toutefois l’opposition d’une partie de la gauche révolutionnaire
– consacre les dernières années de sa vie à empêcher, en vain, le déclenchement de la Première Guerre mondiale
– et se lie aux autres partis de l’Internationale ouvrière, faisant planer la menace de grève générale au niveau européen
– Ces positions pacifistes lui valent d’être assassiné par le nationaliste Raoul Villain à la veille du début du conflit
– 1924 : sa dépouille est transférée au Panthéon

Source : fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Jaurès

Raoul Villain :

Assassinat de Jaurès :

– au Café du Croissant, 146 rue Montmartre (75002)
– 3 jours avant le début de la Première Guerre mondiale, précipite le déclenchement des hostilités, notamment en permettant le ralliement de la gauche, y compris de certains socialistes qui hésitaient, à l’« Union sacrée ».
– Une balle atteint à la tête
– Tissier, metteur en page de L’Humanité, qui le poursuit, l’assomme avec un coup de sa canne et l’immobilise au sol avec l’aide d’un policier

Union Sacrée (s) – 1ère guerre mondiale :

mouvement de rapprochement politique qui a soudé les Français de toutes tendances (politiques ou religieuses) lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale
– terme utilisé pour la première fois à la Chambre des députés le 04/08/1914, par le Président de la République, Raymond Poincaré
– mouvement analogue se produisit chez l’ensemble des belligérants comme en Angleterre, en Russie ou en Allemagne, lorsque le Parti socialiste d’Allemagne, le SPD, votera l’entrée en guerre en août 1914, lançant le mouvement qui prit le nom de Burgfrieden.

Le procès :
– incarcéré durant toute la Première Guerre mondiale
– « j’ai abattu le porte-drapeau, le grand traître de l’époque de la loi de trois ans, la grande gueule qui couvrait tous les appels de l’Alsace-Lorraine.[…]
– procès s’ouvre le 24/03/1919
– Le jury populaire doit répondre à deux questions
1) Villain est-il coupable d’homicide volontaire sur Jaurès ?
2) Cet homicide a-t-il été commis avec préméditation?
– 29/03/1919 courte délibération, 11 voix contre 1 : acquittement, remise en liberté
– Anatole France : « Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez ! » (L’Humanité parue le 04/04/1919)
Remarque : voir par exemple le film « Jean Jaurès, naissance d’un géant » lié à sa découverte durant les problèmes des mineurs de Carnaux pour mieux comprendre. Cf http://boutique.arte.tv/f1919-jeanjauresnaissancedungeant

Les Grèves de Carmaux de 1892-1895 (Tarn, Midi-Pyrénées)

– ont attiré l’attention nationale
– en raison de leur importance et de leur durée
– parce que la première, qui toucha les mines de charbon, est considérée comme l’épisode fondateur de la conversion de Jean Jaurès au socialisme, qui fut élu en 1893 député du Tarn
– tandis que la seconde, qui toucha la verrerie, laquelle dépendait de l’industrie charbonnière, aboutit à la création de la verrerie autogérée d’Albi

SFIO – Section française de l’Internationale ouvrière :
Nom du parti politique socialiste français : 1905 – 1969.

Internationale ouvrière :

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_Villain
fr.wikipedia.org/wiki/Union_sacrée_(mouvement)
fr.wikipedia.org/wiki/Grande_grève_des_mineurs_de_Carmaux
fr.wikipedia.org/wiki/Section_française_de_l’Internationale_ouvrière
fr.wikipedia.org/wiki/Internationale_ouvrière

Divers :
20140120-CarmauxEtJeanJaures


Panthéon :

– place du Panthéon sur la montagne Sainte-Geneviève, 75005, au cœur du Quartier latin
– Prévu à l’origine au XVIIIe siècle pour être une église
– a maintenant vocation à honorer de grands personnages ayant marqué l’histoire de France
– Les différents desseins de sa construction, sa décoration, les inscriptions et les symboles qui y figurent permettent de parcourir la construction — lente et contrastée — de la nation française

fr.wikipedia.org/wiki/Panthéon_(Paris)
http://pantheon.monuments-nationaux.fr/

 Posted by at 11 h 24 min