Mar 072015
 

4 grands livres de la littérature chinoise (四大名著/Sì dà míngzhù) :
– Les Trois Royaumes
– Au bord de l’eau
– La Pérégrination vers l’Ouest
– (Dynastie Ming) Jin Ping Mei
– (Dynastie Qing) le Rêve dans le pavillon rouge
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_livres_extraordinaires

Auteur : 曹雪芹 / Cáo Xuěqín

Au sujet du titre :
André d’Hormon proposa la traduction suivante, moins littérale : Le Songe au gynécée.
Le « pavillon rouge » désigne de plus le gynécée, appartements intimes des femmes de grande maison.
Gynécée = (Dans la Grèce antique) appartement réservé aux femmes, situé à l’arrière de l’habitation (Larousse)

Présentation :
– 120 récits (80 achevés par l’auteur)
– « Le roman est non seulement remarquable pour son nombre immense de personnages et pour sa portée psychologique, mais aussi pour sa description précise et détaillée de la vie et des structures sociales de l’aristocratie chinoise du XVIIIe siècle10, ce qui conduisit la critique marxiste à qualifier l’œuvre d’« encyclopédie du monde féodal à son déclin »4. L’auteur dépeint en effet le faste des privilégiés tout en dénonçant l’hypocrisie des institutions impériales et l’exploitation de l’homme par l’homme, fondée sur le système de l’esclavage »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_R%C3%AAve_dans_le_pavillon_rouge

 Posted by at 18 h 47 min